Mon intervention lors de l’audition de Mme Amélie de Montchalin

Pas de réponse de fond sur les #Conséquences de la politique gouvernementale. Mme la ministre n’a visiblement pas la même vision de l’#EducationNationale que moi…

« Le “plan en faveur de l’égalité des chances pour l’accès à la fonction publique” renouvelle des dispositifs dont l’Observatoire des inégalités jugeait en 2017 : qu’ils “n’ont eu aucun impact au niveau global et servent surtout d’outil de communication”.

Un récent rapport de l’IPP confirme que seuls 9% des étudiants des grandes écoles sont issus de milieux sociaux défavorisés alors qu’ils représentent 36 % des jeunes de 20 à 24 ans. Inversement, 64% des étudiants de grandes écoles sont issus de milieux sociaux très favorisés alors qu’ils ne représentent que 23 % des jeunes de 20 à 24 ans.

Vous proposez notamment d’accompagner seulement 1 700 élèves avec “prépa talents” ce qui est toujours loin du compte.

Au-delà du cas par cas, ne pensez-vous pas que pour briser le déterminisme social, il faut également agir sur l’accompagnement des élèves tout au long de la scolarité, y compris au collège et au lycée, qui sont actuellement les parents pauvres de la politique gouvernementale ? »

Share.

About Author

Leave A Reply