Hommage à Samuel Paty, quand le Gouvernement censure et bidouille une lettre de Jaures, toute honte bue…

  • tweet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

− five = one