Audition de Frédérique Vidal sur la situation dans l’enseignement supérieur

PAS DE REPONSE DE LA MINISTRE SUR LA MISE EN PLACE D’UNE ALLOCATION D’AUTONOMIE AU LIEU D’UN PRET A 10 000€ ET D’UN ENDETTEMENT.POUR LE RESTE, JUGEZ PAR VOUS-MEMES….

« L’observatoire de la vie étudiante indique qu’1 étudiant sur 3 présente des signes de détresse psychologique. Selon une étude de la Fage, 1 étudiant sur 5 a déjà songé au suicide. Pour répondre à la détresse des étudiants, vous proposez la création d’un “chèque psy” dont les modalités précises restent à définir. »

« De plus, la situation financière est intenable pour un grand nombre d’étudiants. 450 000 ont perdu leur travail et ne peuvent plus assumer les dépenses du/au quotidien. »

« Enfin, suivre des cours qui s’enchaînent en distanciel est éprouvant sur la durée. Les étudiants ont besoin de retrouver des interactions humaines hors écran. Dans le monde universitaire, de nombreuses voix s’accordent sur la nécessité sociale et sanitaire d’un retour des étudiants en présentiel. »

« Madame la Ministre, envisagez-vous un retour rapide en présentiel avec une jauge à 50% des étudiants dans le cadre d’un protocole sanitaire strict et le déblocage des moyens financiers nécessaires comme le demande notamment l’UNEF ?

Par ailleurs, M. Guérini a évoqué la possibilité d’octroyer un prêt de 10 000 € pour les jeunes de 18 à 25 ans, idée qui semble séduire le ministre de l’économie. Une autre voie est pourtant possible, à savoir la mise en place d’une allocation d’autonomie. Qu’en pensez-vous ? »

Share.

About Author

Leave A Reply