Commission des affaires culturelles et de l’éducation : Audition de Cédric Dugardin, président-directeur général de Presstalis

Presstalis,  qui assure 75% de la distribution, a été très durement impacté par la crise sanitaire. Déjà fragilisé, le groupe risque aujourd’hui de disparaître. 

Placé en redressement  judiciaire le 15 mai, 900 salariés du groupe sont concernés, dont  plus de 500 vont perdre leur emploi suite à  la mise en liquidation de ses filiales SAD et SOPROCOM. Des propositions de reprises ont pourtant été avancées, dont un plan présenté en accord avec les 3 syndicats FO/CGT/CGC et la direction. La CGT a également proposé de redistribuer les régies pour que les zones de distribution des ex-filiales de Presstalis soient confiées aux salariés licenciés, organisés en coopératives.

L’Etat doit également agir,  notamment en préservant la loi Bichet au lieu de l’affaiblir comme en 2019 par la loi de « Modernisation de la distribution de la presse » qui  organise l’ouverture du marché et la mise en concurrence.

Quelles solutions envisagez-vous pour l’avenir de votre groupe? Quel doit être selon vous le rôle de l’état?

Share.

About Author

Leave A Reply