La réaction de MURIEL RESSIGUIER concernant le 17 novembre dans la Marseillaise
« Le mouvement du 17 novembre est un mouvement assez inédit, parce que c’est un mouvement d’auto-organisation. Evidemment il y a eu une tentative, rapide, de récupération du Rassemblement national, mais il faut aller au-delà. Derrière la hausse des prix du carburant, c’est du problème du pouvoir dont il s’agit. Politiquement, cela traduit un besoin de revaloriser les salaires, redistribuer les richesses autrement, en jouant par exemple sur la justice fiscale. Ca traduit aussi la carence de l’Etat : sur la question du carburant, j’ai vu qu’il avait sorti des meurettes : prime à la conversion, défiscalisation du chèque carburant… Il y a des gens qui font 100 euros de plein, c’est plus de deux jours travaillés. Contre ça, le gouvernement ne fait rien. Par contre les cadeaux fiscaux vont toujours aux même. »

Share.

About Author

Leave A Reply