Audition Présidente du CNC

Madame la présidente du CNC, Monsieur le Président, Cher-e-s collègues,

Conformément à l’ordonnance du 24 juillet 2009, le CNC, à travers sa politique de soutien et d’accompagnement du cinéma , de l’audiovisuel et des multimédias,  joue un rôle structurant dans la production et la diffusion des oeuvres auprès de tous les publics.

Or, selon le bilan 2017 du CNC, on constate que des inégalités sociales demeurent, notamment dans l’accès aux oeuvres et sur l’éducation aux médias.

Il est frappant de constater qu’en 2017, la consommation cinématographique des ménages français a diminué de 0.6% tandis que celle en jeux vidéos a augmenté de 9.1%! 52.4% des ménages équipés en consoles de jeu. Les “ordiphones”, communément appelés smartphones sont les produits audiovisuels les plus vendus. La télévision reste cependant fortement présente dans la vie des ménages qui y consacrent quotidiennement 3h42.

Parallèlement, le public dominant du cinéma reste urbain, et issu des catégories socioprofessionnelles supérieures. Le public des films français se compose à 51.% de seniors tandis que celui des films américains est composé à 45.2% de jeunes de moins de 25 ans…

Face à multiplication des écrans dans les ménages français ( en moyenne, 5.4 écrans par ménages) et à l’augmentation de la consommation de programmes audiovisuels de tous types ( TV, Internet, cinéma), il est donc primordial d’éduquer la population aux médias et d’assurer la diffusion d’oeuvres de qualité qui contribuent à forger des esprits cultivés et critiques.  L’enjeu est de taille. En effet, des études montrent l’impact des écrans sur le cerveau des enfants et leurs conséquences sur leur capacité de concentration et d’apprentissage.

En tant que régulateur des productions audiovisuelles et cinématographiques, comment choisissez-vous concrètement d’attribuer les aides financières aux oeuvres que vous soutenez? Prenez vous en compte par exemple, des critères de représentation de la diversité sociale ou de lutte contre les discriminations et les stéréotypes ? Comment comptez-vous favoriser les contenus éduquant à la citoyenneté, éveillant à l’art, ou incitant à la réflexion dans votre politique de soutien à la création ?

Share.

About Author

Leave A Reply