COMMUNIQUE DE PRESSE
Mouvements sociaux du #RIF au #Maroc :
des manifestants lourdement condamnés !

Après 8 mois de procès, la chambre criminelle de la cour d’appel de Casablanca a prononcé son verdict à l’encontre de manifestants accusés de « complot visant à porter atteinte à la sécurité de l’Etat ».
Et la sentence est sidérante : quatre manifestants sont condamnés à 20 ans de prison, trois à 15 ans de prison, sept à 10 ans de prison et dix à 5 ans de prison. Les autres peines varient entre deux et trois ans de prison !

Le 28 octobre 2016, c’est la mort d’un jeune vendeur de poisson broyé par une benne à ordures avec sa marchandise que la police venait de lui confisquer qui avait déclenché des manifestations dans la région du Rif.
Ce vaste mouvement populaire et pacifique revendiquait de meilleures conditions de vie, la justice, des hôpitaux, des écoles et des infrastructures.

Réprimer par la violence et l’intimidation les aspirations d’un peuple à la justice sociale et à une vie meilleure pour tous, n’étouffe pas ses revendications légitimes.

J’appelle le président de la République à réagir et à s’exprimer enfin, car le silence assourdissant de la France est indigne de ses valeurs.

Muriel Ressiguier
Députée de la seconde circonscription de l’Hérault

Share.

About Author

Leave A Reply