Le nouveau pacte ferroviaire du gouvernement est arrivé dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale ce lundi 9 avril 2018. Une fois de plus, le gouvernement veut agir par ordonnances pour en finir avec le service public de la SNCF : précarisation des salariés, ouverture à la concurrence, gestion des lignes dites « secondaires » transférée aux régions qui n’auront pas les moyens de les maintenir.

Ce projet de loi est la suite logique de la politique ultralibérale du gouvernement qui applique les directives européennes. En quelques mois seulement, nous avons subi la casse du code du travail, la suppression de l’ISF, la sélection à l’université, l’augmentation de la CSG pour les retraités, la baisse des APL, l’amorce du démantèlement de la sécurité sociale et de l’assurance chômage. C’est le moment de dire « stop » face à ce rouleau compresseur !

Pour faire reculer ce gouvernement antisocial, il faut créer une convergence des luttes la plus large possible. Pour cette raison, je serai présente aux côtés des étudiants le samedi 14 avril 2018 à 15h30 au Peyrou à Montpellier.

Je soutiens, partout ailleurs en France, les initiatives qui poussent à la convergence comme à Marseille, Lille ou Nantes le 14 avril 2018.

La lutte contre le coup d’état social continue, avec les étudiants, les cheminots, le personnel des hôpitaux et des EHPAD, les salariés du groupe Carrefour et les salariés du public et du privé, qui sont mobilisés et déterminés.
Retrouvons-nous les 14 et 19 avril partout en France ainsi que le 5 mai.

Muriel Ressiguier

➡️ Partagez ce communiqué pour mobiliser !
➡️ Organisez vos covoiturages pour venir : https://lafranceinsoumise.fr/covoiturages/
➡️ Rejoignez l’événement Facebook et invitez vos amis
https://www.facebook.com/events/441871739566090/?ti=icl

Share.

About Author

Leave A Reply