La Cour d’appel de Paris vient de condamner la SNCF à indemniser 848 « Chibanis » qui avaient intenté une procédure en justice.

Les « Chibanis », ces travailleurs immigrés venus renforcer la main d’œuvre en France dans les années 50 qui n’avaient pas les mêmes droits que leurs collègues de nationalité française, voient une nouvelle fois cette discrimination reconnue.

Après plus de douze ans de lutte, cette victoire est une bonne nouvelle et je la salue ! C’est un signal fort pour les « Chibanis », pour la plupart à la retraite aujourd’hui.
Il est temps de permettre à ces « Cheveux blancs » de retrouver enfin leur dignité et de profiter en paix de leur retraite après des décennies de labeur.

Muriel Ressiguier ,
Députée de la 2ème circonscription de l’Hérault.

Share.

About Author

Leave A Reply